A qui profite la déconstruction de la sociologie ?

Dans la foulée de l’ouvrage (un peu) provocateur de Gérald Bronner (Le danger sociologique), des déclarations à l’emporte-pièce de politiques ou de journalistes quant à une sociologie partiale, orientée ou encore a-scientifique, je tombe sur cet article qui tend à confirmer que les sciences humaines sont aujourd’hui au risque d’être mises sous la coupe de la rationalité des sciences dures et, surtout, d’une certaine idée du monde.

http://www.acrimed.org/Sciences-peut-on-publier-n-importe-quoi-dans-L

On ne fera pas figurer dans la même catégorie l’ouvrage de Claude Javeau qui a toujours su allier impertinence et critique dans son métier de sociologue

https://journals.openedition.org/lectures/14236

Résultat de recherche d'images pour "des impostures sociologiques"

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s