L’économie comme religion.

L’économie comme religion. Quand on aura compris que le marché et la marchandisation de toute chose sont une autre forme d’intégrisme, tout autant que le prétexte à une déplorable récupération de la science et de l’idée de progrès, on pourra peut-être se débarrasser de leurs zélateurs politiques et médiatiques. D’où la question : l’université n’a-t-elle pas un rôle central à jouer dans le démontage de la religiosité économique ? 0-271-02095-4md_294.jpg

via Robert H. Nelson, « Economics as Religion » | Revue du Mauss permanente

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s