L’exigence intellectuelle peut-elle permettre de lutter contre l’échec scolaire ?

A contre-courant de l’argument du déficit socio-culturel impliquant une approche différenciée de l’éducation, Jean-Pierre Terrail revivifie l’idée de ressources intellectuelles équivalentes chez les individus. L’exploitation de ces ressources peut aider à fonder de nouvelles approches d’un enseignement égalitaire, non fondé sur la concurrence entre élèves. J’ajoute que la réhabilitation d’une exigence intellectuelle  non suspecte de faire le lit d’un élitisme quelconque est sans aucun doute un préliminaire indispensable à l’acquisition et au développement de la réflexivité et de la pensée critique. Penser est un chose. Penser de manière exigeante suppose que l’on est capable de remettre en question évidences et présupposés, à commencer par la connaissance superficielle de soi-même.

Jean-Pierre Terrail, Pour une école de l’exigence intellectuelle. Changer de paradigme pédagogique, Paris, La Dispute, coll. « L’enjeu scolaire », 2016, 140 p.

via L’exigence intellectuelle peut-elle permettre de lutter contre l’échec scolaire ? | Revue du Mauss permanente.

Voir aussi : http://www.democratisation-scolaire.fr/spip.php?article220

Pour une école de l'exigence intellectuelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s