La recherche n’est pas une activité anodine

Non, la recherche scientifique n’est pas une activité anodine. Elle implique en effet d’aller en permanence au-delà non seulement de ce qui est connu mais aussi et surtout de ce qui est admis. Penser de façon critique, c’est bien plus que le simple fait de remettre en question des théories, d’en souligner les limites ou les faiblesses, c’est aussi s’opposer à ceux qui appuient leur pouvoir sur des corpus d’idées. En déconstruisant ces corpus, en mettant à jour leurs tenants et aboutissants, en éclairant les enjeux qu’ils recouvrent et les ambitions qu’ils soutiennent, la discipline intellectuelle du chercheur devient de facto indiscipline et insoumission. Sans cette indiscipline et cette insoumission, il ne peut y avoir ni créativité ni progrès. La liberté académique est la garantie de cette créativité et de ce progrès parce qu’elle considère l’insoumission aux vérités toutes faites comme condition de l’émancipation individuelle et sociale.

via The murder of my friend Giulio Regeni is an attack on academic freedom.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s