Le FN est « une négation brutale de l’esprit critique »

Ou quand une interrogation de fond s’impose quant à la préparation des étudiants, dès le secondaire, à analyser et exprimer des idées complexes ainsi qu’à développer des pratiques d’observation réflexives.

Conférence de Marine Le Pen à Lille, 7 décembre 2015. / AFP / DENIS CHARLETvia Le FN est « une négation brutale de l’esprit critique ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s