De la récupération des sciences humaines et du refus de la critique.

La récente annonce de la suppression par le gouvernement japonais de filières de sciences sociales dans l’enseignement supérieur n’a guère eu d’échos hors des médias en ligne. Si ce constat est en soi inquiétant, on doit aussi s’alarmer du fait que les titres qui semblent en apparence prendre fait et cause pour les « humanities » se bornent souvent à introduire des justifications partielles et partiales. L’argument de l’article de Livemint se focalise ainsi sur le rôle de ce qui semble se réduire à celui d’experts en marketing et GRH dans une économie de marché reposant sur les services. Cela revient à défendre implicitement l’idée selon laquelle le seul enseignement pertinent en la matière se ferait (à peu de choses près) dans les écoles de commerce. Or une des principales spécificités des sciences sociales est de promouvoir la multiplicité et le déplacement des points de vue, ainsi que la prise en compte de la subjectivité de l’observateur, juge et partie de son travail. Cette subjectivité, plutôt que la nier ou l’ignorer en vain, certains choisissent de l’assumer, en pleine transparence, ainsi que la référence à des normes ou à des valeurs spécifiques, afin d’éclairer, d’analyser et de déconstruire ce qui est fondé sur d’autres normes ou d’autres valeurs. Dit de façon outrancièrement condensée, ce choix est celui du refus des évidences au profit de la critique. On en conclura – provisoirement – qu’il importe aux tenants de la pensée socio-économique dominante, de se démarquer stratégiquement de la mesure brusque prise par le gouvernement japonais et de l’image négative qu’elle ne manque pas de produire, pour justifier la nécessaire inféodation des sciences sociales au neo-libéralisme.

via Japan dumbs down its universities – Livemint.

A file photo of Hakubun Shimomura, Japan’s minister of education, culture, sports, science and technology. Photo: Bloomberg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s