Classement des meilleures universités de France : un bel exemple d’inanité.

Que penser de gouvernements, d’élus, de hauts fonctionnaires, de prétendus experts qui réduisent la notion de qualité à des statistiques insignifiantes ? Voici un article qui illustre bien l’obsession de réduire tout et n’importe quoi à une accumulation de chiffres et à des comparaisons de pourcentages. En l’occurrence, l’apprentissage et la maîtrise de connaissances complexes se voient jugés non pas relativement au contenu de ces connaissances ni à la qualité de ce contenu. On peut aussi décider qu’une université est plus ou moins bonne en fonction d’un improbable « taux d’insertion » des diplômés qui, non seulement ne dit rien du contexte spécifique des universités considérées, mais encore conforte dans l’esprit du grand public l’idée selon laquelle la connaissance (universitaire et scientifique en particulier) n’a de sens qu’en fonction de sa capacité à servir l’idée que tout est marché, que tout est économie, que tout est rentabilité ou efficacité.

via Classement des universités 2015 : quelle est la meilleure fac de France ? [PALMARÈS] – Linternaute.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s